Cette chanson!! OMG vous allez l’écouter et vous allez entrez en transe!!!!!!!!!! elle est tellement voifjfdofhfhdhdidifdogdjfodof cette chanson!!!! et puis c’est du Jay Park quoi! donc il faut absolument regarder vous allez adorer!!!!! *_______* moi j’en bave encore!!!!    #F

c’est ton élève.

image

Partie 1: 

C’est ton élève, et c’est pas, dans tous les niveaux. Tu n’as jamais désiré quelqu’un de plus jeune que toi avant. Il y a quelques années, tu as sauté des classe , comme la sixième, la cinquième , la seconde, la terminal, tu as eus ton diplôme universitaire en deux ans et ton doctorat en trois. Tu as actuellement 22ans, tu enseigne depuis peu d’années. Lui est en première année et avait probablement 19ans. C’est pas mal, seulement 4ans de différences.

À la fin du cours, tout le monde se lève et quitte la classe. Sauf lui, sauf Jonghyun, qui s’avance, portant ce pull qui moule son corps comme il faut et ces lunettes qui lui donne un air de nerd sexy.

  • Dr ? Demande-t-il.

  • Oui Jonghyun ?

Tu lui souris malgré le fait que tu voulais le frapper, pour être aussi sexy

  • je voudrais vous parlez de ma thèse, je ne peux pas la faire demain pendant votre cours, je me demandais, si vous auriez du temps pour moi ?

Tu acquiesce.

  • Biensur, j’ai toujours du temps pour un étudiant. (spécialement si il vous ressemble, tu te dis.)

Tu le conduit à ton bureau et ferme la porte. Il entend que tu sois assise pour faire de même. Il déglutit difficilement.

  • Qui a-t-il ? Tu demandes. Vous vous sentez mal ?

Il secoue la tête.

  • Actuellement… je suis tellement stupide.

  • Quoi?! Tu demandes. Non vous ne l’êtes pas ! J’ai lu votre première thèse, elle était brillante. Réellement, la façon dont vous parlez des tempêtes de feu à Hambourg durant la 2nd Guerre Mondiale, m’a coupé le souffle… Je ne suis pas sur que le jeu de mot sois vraiment approprié…

Il hésite, mais glousse à ta blague intentionnelle.

  • c’était de trop n’est-ce pas ? Tu rougis. Je deviens une folle accroc à l’histoire à nouveau… ce que j’essaye de dire, c’est que vous écrivez et pensez, comme quelqu’un de supérieur à un première année.

Il tousse.

  • C’est parce que…et bien professeur, je ne suis pas un première année.

  • Pardon ? Tu demandes.

  • Je suis en troisième année. J’ai 21ans et…je ne suis pas inscrit dans votre cours. Dit-il.

  • Vous vous fichez de moi ? Tu demande perdu.

  • Non professeur, je suis sérieux ! Je ne suis pas inscrit dans votre cours.

  • Mais vous avez assisté à chaque lecture, vous faites vos dissertations, vous allez même au tutoriel. Tu soutiens.

  • Le prof avec qui j’ai parlé est en fait un de mes amis. Je lui ai demandé de faire comme si j’étais dans son tutoriel. Dit-il. Je vais au lectures parce que j’aime votre style de lecture, je pense aussi que vous êtes un très belle femme, et j’ai peur…j’ai peur d’avoir le béguin pour vous.

  • J-je…je ne sais pas quoi dire…

Tu sais ce que tu veux faire, lui sauter dessus et l’embrasser déraisonnablement. Peut-être glisser ta main dans son pantalon, prendre son membre entre tes doigts. Il doit être aussi dur et beau que dans tes rêves les plus fous, tu te dis. Pomper ta main autour de lui jusqu’à ce que tu puisse voir la perle de liquide pré-éjaculatoire, se recueillir à la pointe de son pénis. Tu te mettrais à genoux et le pendrais dans ta bouche ; adorerais son goût et fredonnerais autour de lui. Il gémirait et empoignerait tes cheveux. Il claquerait brutalement te coincerait avec ses genoux et te donnerait des coups jusqu’à s’abandonner sauvagement.

Tu serres les cuisses quand il dit ton nom. Tu ouvres alors grand tes yeux et rencontre les siens.

  • Oui ? Tu dis.

  • Vous allez bien ? Vous virez au rouge et vous haletez. Dit-il.

  • Je vais bien…tu chuchote. Vous…avez le béguin pour moi ?

  • Ça vous mets mal à l’aise ? Demande-t-il. Je sais que c’est le cas. J’aurais dû ne rien dire mais je veux profiter de vôtre séminaire de quatrième année l’année prochaine et je pensais que, si je faisais bonne impression , vous m’assureriez d’avoir une place. Mais je vous dis maintenant mes sentiments et être un menteur n’est pas une bonne façon d’avoir cette place.

Il se lève alors et se dirige vers la porte. Tu te précipite après lui, glisse tes bras autour de son ventre et le presse contre toi. Tu le tire alors en arrière. Ce n’est pas bien pour vous deux de faire ça. Il n’a qu’un de moins que toi mais…ce n’est pas bien. Tu es son prof ! Une sorte deux…

il se retourne et empoigne tes bras. Il serre ses poing et te tire brusquement contre lui.

  • Ne me donnez pas de faux espoirs. Chuchote-t-il.

Sa bouche descends sur la tienne et te donne un dur baiser, un de ce qui laisse des bleus sur les lèvres et dont tu te rappellera pendant les deux prochains jours.

Tes lèvres frémissent et s’entrouvrent pour que sa langue prenne le contrôle, il a fait de ta bouche, la sienne. Tu gémis quand il serre un peu plus ton corps contre le sien. Il presse ses hanches contre toi et tu halètes d’excitation. Sa dureté fait réagir ton corps, ça te fait mouiller, tu es prêtes pour l’avoir à l’intérieur de toi.

Tu empoignes le haut de son t shirt, tes bras cloué entre vous deux. Il embrasse le long de ta mâchoire, tu ne peux rien faire hormis sourire. Tes rêves les plus fous deviennent réalités : avoir ton étudiant le plus sexy en train de te baiser sur ton bureau, sur tes document, avec peut-être avec une agrafeuse appuyé contre ton dos. Tout ça semble sexy, ton sang bout à un point que tu n’avais jamais vécu avant.

Tu te mets sur la pointe des pieds et ouvre un peu plus ta bouche. Sa langue s’y glisse pour un baiser plus profond, et sucer la tienne gentiment. Tu respire bruyamment et essayes de te rapprocher plus encore, agitant tes bras entre vous deux.

Il descend alors sa main pour la poser contre ton entrejambe et frotter doucement à travers ton pantalon. Tu veux que ce stupide pantalon disparaisse, tu veux sentir ses doigts.

Soudain tu réalise ce que tu fais, c’est honteux. Tu le repousse.

- je suis désolé Jonghyun…tu dis. C’est mal..je suis…

il siffle, ouvre la porte et jette un dernier commentaire avant de partir.

  • Je vous avez demandé de ne pas me donner de faux espoirs.

#F 

Traduit de la fiction sur Perving Seoul:  http://pervingseoul.tumblr.com/post/19659796631/part-1-he-was-your-student-it-was-pretty-wrong

WOUHA DAEBAK!!! CHINCHA VOUS ÊTES LES MEILLEURS!!!!! <3 ON VOUS AIMES PUTAIN CONTINUER À ÊTRE DE PLUS EN PLUS NOMBREUX À NOUS SUIVRE ET À AIMER ET PARTAGER CE QUE L’ON FAIT!!! SARANGHAEYO!!!!!! <3 <3 <3   #F

WOUHA DAEBAK!!! CHINCHA YOU’RE THE BEST!!!!! WE LOVE YOU SO FUCKING MUCH!! KEEP FOLLOWING US AND LIKE AND SHARE WHAT WE DO!!! SARANGHAEYO!!!!!! <3 <3 <3   #F 

GOOOOOOD *___________* #F

GOOOOOOD *___________* #F

Yah!!! Kim HimChan!!! FUCK ME HARD PLEASE!!!!! *___* #F

Yah!!! Kim HimChan!!! FUCK ME HARD PLEASE!!!!! *___* #F

i’m like Patrick when I see something seems like this oh god!!! *___* #F

i’m like Patrick when I see something seems like this oh god!!! *___* #F

Regardez celui du milieu!!! son pantalon!!! y a du monde en dessous apparemment!!! *_______*   NIAGARA motha fucka    #F

Regardez celui du milieu!!! son pantalon!!! y a du monde en dessous apparemment!!! *_______* NIAGARA motha fucka #F

YEAH!! touch you there! humm yeah there!!! *_*   #F

YEAH!! touch you there! humm yeah there!!! *_* #F

BI RAIN! BI RAIN! BI&#8230;. Oh My God it&#8217;s RAINING on my panties!!!! :$$$$

BI RAIN! BI RAIN! BI…. Oh My God it’s RAINING on my panties!!!! :$$$$

UP! UP! UP! UP! UP! YEAH PERFECT!!! *___* #F

UP! UP! UP! UP! UP! YEAH PERFECT!!! *___* #F